Réflexions sur la Parole, chaque Dimanche...

Ce site est une réponse à l'exhortation de Benoît XVI Verbum Domini.
En ouverture du Synode qui a abouti à ce texte, le Saint Père déclarait :" Seule la Parole de Dieu peut changer profondément le coeur de l'homme et il est alors important que chaque croyant et chaque communauté entre dans une intimité toujours plus grande avec elle." Et il ajoutait: "c'est un don et une tâche incontournable de l'Eglise de communiquer la joie qui vient de la rencontre avec la personne du Christ, Parole du Dieu présent au milieu de nous."
L'annonce de la Parole dans un véritable élan missionnaire doit être le souci de tous les catholiques. On trouvera donc ici quelques réflexions et éclaircissements sur l'Evangile, au fil des Dimanches de l'année liturgique. Ces notes sont le fruit d'un travail de longue haleine sur la Bible, avec des prêtres, des exégètes, ou au sein d'équipes pastorales. Elles ont pour seule ambition de nous faire toujours plus apprécier la saveur de la Parole, de nous transformer toujours davantage en ces disciples au coeur brûlant qu'accompagna le Christ sur le chemin d'Emmaüs. Et de mieux nous préparer à la fraction du pain.

Année A : 7ème Dimanche du temps ordinaire

Année A : 7ème Dimanche du temps ordinaire

 

 

Sommaire

Actualité :  avant le carême, réfléchir sur la violence.

Organisation d’ensemble de Matthieu

Evangile : Matthieu 5, 38-48

Méditation avec Hans Urs von Balthasar : « Plus de souffle que toute la violence du monde… »

René Girard : la violence et le sacré

A lire d'urgence: René Girard. Je vous satan tomber comme l'éclair. (Grasset)

Actualité

Je profite de ces vacances pour vous donner un schéma d’ensemble de l’évangile selon saint Matthieu. A  imprimer et garder dans vos missels  pour situer la lecture de chaque dimanche et mieux en saisir la portée au regard  de l’ensemble.

L’occasion est belle cette semaine, qui nous est donnée de réfléchir à la violence et au message que le Christ délivre et incarne pour y mettre fin. Message paradoxal puisque, dans un premier  temps,  il nous livre à cette violence, la suscite, et nous prive, en démontrant leur perversion, des mécanismes sacrés  (bouc émissaire) par lesquels les hommes ont toujours tentés d’y  mettre un terme. (Mécanismes certes éphémères et illusoires, mais de prime abord efficaces.)

 

Oganisation d'ensemble de l'évangile de Matthieu

L'entrée du Royaume dans l'histoire par l'incarnation de Jésus-Emmanuel 

1er développement : l'Evangile du Royaume

proclamé par Jésus

2eme développement : la diffusion du Royaume à travers les lieux et les siècles

par l'envoi de disciples devenant apôtres

3ème développement : les lois de croissance du Royaume

en un lieu et en un temps

4ème développement : la vie communautaire du Royaume

5ème développement : le rejet du Royaume par les responsables juifs

6ème développement : l'épanouissement ultime du Royaume

à la fin des temps

7ème développement : le drame de la passion

à la lumière des prophètes

ouvrant à la résurrection de Jésus-Emmanuel

le Royaume et la marche de l'histoire

Le mot "Evangile" est équivalent au mot "Bonne Nouvelle", mais la résonance des deux expressions dans les esprits modernes n'est pas exactement la même. "Evangile" suggère l'idée d'un texte, transmettant un message. Les "nouvelles" transmises par les Actualités télévisées sont beaucoup plus fugaces.  

C’est pourquoi j’aime beaucoup la traduction : heureuse annonce !

Schémas des différents développements

L'entrée du Royaume dans notre histoire

par l'incarnation de Jésus

1er ensemble :     l'enracinement en Ancien Testament

2ème ensemble : le ministère de Jean-Baptiste

3ème ensemble : les débuts du ministère de Jésus

1er développement : l'Evangile du Royaume

proclamé par Jésus

1er éclairage : exposé en enseignement oral

1er ensemble:     le cœur de cette "Bonne Nouvelle": les Béatitudes

2ème ensemble: l’ "accomplissement" de la Loi et des prophètes

3ème ensemble: la Sagesse chrétienne  (la nouvelle "justice" au sens juif)

2ème éclairage : témoignage en engagement historique

1er ensemble:       le lépreux - le serviteur du centurion - la belle-mère de Pierre

2ème ensemble:   la tempête apaisée - les démoniaques païens - le paralytique pardonné

3ème ensemble:   l'hémorroïsse et la fille d'un chef - deux aveugles - le possédé muet

2eme développement : la diffusion du Royaume à travers les lieux et les siècles

par l'envoi des disciples en mission

1er éclairage : exposé en enseignement oral

1er ensemble: à la source de cette diffusion

2ème ensemble: recommandations générales

3ème ensemble: les persécutions en toile de fond de cette mission

2ème éclairage : témoignage en engagement historique

1er ensemble: l'attitude des contemporains de Jésus

2ème ensemble: les ruptures avec le judaïsme au plan religieux

3ème ensemble: les conflits plus profonds sur la "personne" de Jésus

3ème développement : les lois de croissance du Royaume

1er éclairage : exposé en enseignement oral

trois lois fondamentales de croissance:

1ère loi : la loi du petit nombre portant du fruit

2ème loi : la loi du développement au coeur du monde sans sélection prématurée

3ème loi : la loi du renouvellement permanent exigé par cette situation

2ème éclairage : témoignage en engagement historique

1er ensemble: ministère historique du Christ chez les juifs

2ème ensemble: ministère du Christ chez les païens

3ème ensemble: renouvellements exigés pour mener la mission chrétienne

4ème développement : la vie communautaire du Royaume

1er éclairage : exposé en enseignement oral

1er ensemble: idéal personnel d'humilité

2ème ensemble: responsabilité vis-à-vis des petits

3ème ensemble: la brebis égarée

2ème éclairage : témoignage en engagement historique

1er ensemble: quelques points d'accomplissement

2ème ensemble: pas de différence entre premiers et derniers

3ème ensemble : une autorité de service

5ème développement : le rejet du Royaume

par les responsables juifs

1er éclairage : exposé en enseignement oral

à la lumière des Ecritures

1er ensemble: le style de Jésus a bien témoigné d'une "venue" divine

2ème ensemble: son action ne visait qu'une purification religieuse

3ème ensemble: le judaïsme a été incapable de répondre à cette initiative

2ème éclairage : témoignage en engagement historique

1er ensemble: les refus opposés par les responsables

2ème ensemble: les controverses soulignant les ruptures

3ème ensemble: les reproches à l'égard des comportements

6ème développement : l'épanouissement ultime du Royaume

à la fin des temps

1er éclairage : exposé en enseignement oral

1er ensemble: les risques de confusion

2ème ensemble: exhortations à la vigilance

3ème ensemble: le jugement final

bien entendu, pas de témoignage en engagement historique

7ème développement : le drame d'une passion ouvrant à la résurrection

continuité : le drame à la lumière des Ecritures           rupture : la résurrection

1er éclairage : exposé en enseignement oral

plus exactement: "accomplissement" de l'enseignement des Ecritures

1er ensemble : dans l'éclairage du prophète Zacharie et de sa présentation messianique

7 points :

projet des chefs juifs contre Jésus

onction de Béthanie

trahison de Judas

préparatifs du repas pascal

annonce de la trahison

eucharistie

prédiction du reniement de Pierre.

2ème ensemble : dans l'éclairage du livre d'Isaïe sur le Serviteur souffrant,

7 points :

Gethsémani.

arrestation

comparution devant le Sanhédrin

reniement de Pierre

mort de Judas

comparution devant Pilate

violences des soldats

3ème ensemble : dans l'éclairage du Psaume 22 et des psaumes messianiques,

7 points :

crucifiement

moqueries envers Jésus sur la croix

mort de Jésus

signes du Jugement dernier selon les prophéties

germe d'universalité : le centurion

ensevelissement.

garde du tombeau

2ème éclairage : témoignage en engagement historique

1er ensemble : double manifestation aux femmes

2ème ensemble : mauvaise foi des responsables juifs

3ème ensemble : apparition aux Onze disciples et mission universelle

"Continuité et rupture" sont les deux clés qui ouvrent la composition des développements ou de certains ensembles. Le témoignage en engagement historique marque en général une rupture ou une extension de l'enseignement oral. Lors de ces ruptures, l'évangéliste "centre" tout particulièrement sur Jésus, il le situe ainsi comme artisan de ces évolutions.

Evangile : Matthieu 5, 38-48 

Vous trouverez le schéma de l’intégralité du premier développement de Matthieu, le passage de ce dimanche est en rouge.

1er développement : l'Evangile du Royaume proclamé par Jésus

continuité et rupture

1er éclairage : exposé en enseignement  oral

1er ensemble: le cœur de cette "Bonne Nouvelle": les Béatitudes

2ème ensemble: l"accomplissement" de la Loi et des prophètes

3ème ensemble: la Sagesse chrétienne  (la nouvelle "justice" au sens juif )

contexte symbolique

voyant les foules (idem 7/28) il monta vers la montagne 5/1

comme il s'asseyait vinrent auprès de lui ses disciples

ouvrant la bouche, il les enseignait en disant :

1er ensemble: au cœur de l'Evangile du Royaume : les Béatitudes

"choisir la vie et le bonheur"  Deutéronome 30/15

1*- sept béatitudes de portée générale                                                                        5/1-9

quatre référées à l'Ancien testament +  trois touchant aux relations communautaires

centrées sur la "justice" au sens religieux juif

Heureux les pauvres en esprit (en "souffle") Isaïe 61/1-2

parce qu'à eux est le Royaume des cieux

Heureux les doux Psaume 37/11

parce que eux, ils hériteront la terre

Heureux les affligés Isaïe 61/1-2

parce que eux, ils seront consolés

Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice Psaume 107/9

parce que eux, ils seront rassasiés

Heureux ceux qui ont pitié

parce que eux, ils seront pris en pitié

Heureux les purs de cœur

parce que eux, ils verront Dieu

Heureux ceux qui font la paix

parce que eux, ils seront appelés fils de Dieu

2*- deux béatitudes sur les persécutions                                                                       5/10-12

Heureux les persécutés à cause de la justice

parce qu'à eux est le Royaume des cieux

Heureux êtes-vous quand on vous insultera,

persécutera,

dira des méchancetés contre vous, en mentant, à cause de moi

parce que votre récompense est nombreuse dans les cieux

car ainsi on persécuta les prophètes

3*- la valeur du témoignage des disciples (autre forme de béatitude)

a) Vous, vous êtes le sel de la terre 5/13

si le sel s'affadit, avec quoi sera-t-il salé ? Il n'a plus force pour rien,

sinon pour être jeté dehors et piétiné par les hommes.

b) Vous, vous êtes la lumière du monde; 5/14-16

Une ville se situant au-dessus d'une montagne ne peut être cachée

On n'allume pas non plus une lampe pour la mettre sous une mesure à blé;

on la met sur le lampadaire, elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.

c) que brille votre lumière devant les hommes  -  qu'ils voient vos belles œuvres -

qu'ils glorifient votre Père qui est dans les cieux

2ème ensemble : "l'accomplissement" de la Loi et des prophètes

1*- continuité de cet enseignement avec l'Ancien testament                                  5/17-20

a) pas suppression, mais accomplissement

ne vous imaginez pas que je suis venu détruire la Loi ou les prophètes

je ne suis pas venu détruire mais accomplir

b) insistance sur la valeur de la Loi jusqu'à ce que tout arrive

il n'est pas question de délier le moindre de ces commandements

ni dans la pratique, ni dans l'enseignement

c) mais il importe que surabonde la justice des disciples

plus que celle des scribes et des pharisiens

2*- "l'accomplissement" de la Loi (juive) et des prophètes

sept exemples de rupture

a)- dissensions entre frères (chrétiens)                                                                     5/21-24

=  il a été dit aux ancêtres: " Tu ne commettras pas de meurtre

celui qui commettra un meurtre, sera passible du jugement."  Ex 20/13  Deut 5/17

= moi, je vous dis:

tout homme qui se met en colère contre son frère, sera passible du jugement ,

celui qui dira à son frère : 'Raka" (tête creuse), sera passible du sanhédrin

celui qui dira : 'insensé', sera passible d'être jeté vers la Géhenne de feu

= lorsque tu portes ton don sur l'autel du sacrifice, et ton frère a quelque chose contre toi,

laisse là ton don, devant l'autel et d'abord réconcilie-toi avec ton frère,

alors viens et porte auprès ton don.

b)- dissensions avec les autres (au sens large)                                                        5/25-26

Sois vite bienveillant envers ton adversaire aussi longtemps que tu es avec lui sur le chemin,

de peur que l'adversaire ne te livre au juge, le juge au garde et

que tu ne sois jeté en prison

Tu ne sortiras pas de là jusqu'à ce que tu remettes le dernier sou

c)- Respect de la femme (désir)                                                                                  5/27-30

= il a été dit : " Tu ne commettras pas d'adultère."  Ex 20/14  Deut 5/18

= moi, je vous dis

tout homme qui regarde une femme pour la désirer,

a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur.

= Si ton œil droit te scandalise, retranche-le et jette-le loin de toi :

il t'importe que se perde un seul de tes membres et

que ton corps tout entier ne soit pas jeté dans la géhenne

si ta main droite te scandalise, arrache-la et jette-la loin de toi :

il t'importe que se perde un seul de tes membres et

que ton corps tout entier ne soit pas jeté dans la géhenne

d)- Question du divorce.                                                                                               5/31-32

= il a été dit : " Celui qui répudiera sa femme, qu'il lui donne un acte de divorce." Deut 24/1

= moi, je vous dis :

Tout homme qui répudie sa femme, hormis le cas d'inconduite, la fait être

objet d'adultère

= et celui qui épousera une femme renvoyée, commet un adultère .

e)- vérité de la parole donnée                                     5/33-37

= il a été dit aux anciens : " Tu ne feras pas de faux serments, mais

tu t'acquitteras de tes serments envers le Seigneur ." Lv 19/12  Nb 30/3  Deut 23/22

= moi, je vous dis

de ne pas jurer du tout,

ni par le ciel, ni par la terre, ni par Jérusalem, ni par ta tête ne jure pas

Isaïe 66/1   Ps 48/2.

=  Que votre parole soit : "oui" si c'est "oui", "non" si c'est "non",

tout ce qui est en plus de ceci vient du Mauvais.

f)- La non-violence                                                                                                          5/38-42

= il a été dit : "Œil pour œil, dent pour dent"  Ex 221/24  Lv 24/20  Deut 19/21

= moi, je vous dis

de ne pas résister au méchant

mais quiconque te gifle sur joue droite, retourne aussi l'autre

quiconque te met en jugement pour la tunique, laisse-lui aussi le manteau

quiconque te réquisitionne pour un mille, pars avec lui pour deux

= à qui te demande, donne, de qui veut t'emprunter ne te détourne pas

g)- L'amour universel                                                                                                      5/43-47

= il a été dit : "tu aimeras ton prochain Lv 19/18   et tu haïras ton ennemi

= moi, je vous dis:

aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutes

= trois justifications:

devenir fils de votre Père … fait lever son soleil et pleuvoir sur justes et injustes

si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense avez-vous

si vous saluez vos frères seulement, que faites-vous en surabondance

les habitants des nations font la même chose

perspective générale : " Vous donc, soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait "

reprise de la phrase d'Ancien Testament : " Vous serez saints car je suis saint. "

Lévitique 11/44 11/45 19/2

3*- la nouvelle manière de vivre la "justice" (au sens religieux juif)

a) principe : ne faites pas votre justice devant les hommes pour être considérés 6/1

vous n'avez pas de récompense chez votre Père

b) application aux "Œuvres" (trois considérées comme prioritaires par les juifs -

exposées en ordre inverse de l'enseignement habituel)

= l'aumône                                                                                                                         6/2-4

ne claironne pas devant toi comme hypocrites dans synagogues et rues

pour qu'ils soient glorifiés par les hommes

en vérité je vous dis, ils ont leur récompense

que ta main gauche ne connaisse pas ce que fait la droite

que ton aumône soit dans le secret

ton Père qui regarde dans le secret te remettra

= la prière                                                                                                                            6/5-6

ne soyez pas comme les hypocrites qui aiment prier en se tenant debout

dans les synagogues et les angles des places

en vérité je vous dis, ils ont leur récompense

entre dans ta chambre … prie ton Père dans le secret … il te remettra

compléments sur la prière :

a) ne rabâchez pas comme les habitants des nations 6/7-8

ils pensent que par leurs nombreuses paroles ils seront écoutés

votre Père sait ce dont vous avez besoin avant que vous le lui demandiez

b) priez ainsi :     Notre Père qui es dans les cieux 6/9-13

que soit sanctifié ton nom - que vienne ton Royaume - qu'arrive ta volonté

comme au ciel aussi sur terre

notre pain quotidien conne-le nous aujourd'hui

pardonne-nous nos dettes comme nous aussi, nous avons pardonné

et ne nous porte pas vers la tentation, mais défends-nous du méchant

g) si vous pardonnez aux hommes, votre Père vous pardonnera                          6/ 14-15

si vous ne pardonnez pas, votre Père non plus ne pardonnera pas 

= le jeûne                                                                                                                      6/16-18

ne devenez pas comme les hypocrites au visage sombre , ils décomposent

leurs visages en vue d'apparaître comme jeûnant

en vérité je vous dis, ils ont leur récompense

parfume ta tête, lave ton visage pour ne pas apparaître aux hommes jeûnant

mais à ton Père qui voit dans le secret

ton Père qui regarde dans le secret te remettra

c)- orientation générale                                                                                                      6/19-21

ne thésaurisez pas des trésors sur la terre

mites et vers décomposent -  voleurs percent et volent

là où est ton trésor, là sera aussi ton cœur

3ème ensemble : la Sagesse chrétienne     ( la nouvelle "justice" au sens religieux juif )

1*- invitation à la Sagesse           en continuité avec Sagesse 1/2 6/12                                 6/22-23

importance du regard  (nourri du témoignage de Jésus)

la lampe du corps, c'est l'œil

si ton œil est simple, ton corps tout entier sera lumineux

si ton œil est méchant, on corps tout entier sera ténébreux

si donc la lumière qui est en toi est ténèbre, combien grande sera la ténèbre

2*- recommandations de "sagesse" en continuité avec L'Ancien Testament

  1. a) le rapport aux problèmes matériels : ne pas s'inquiéter

= le conflit intérieur Dieu-argent                                                                                         6/24

personne ne peut être au service de deux seigneurs

… il s'attachera à l'un et méprisera l'autre

vous ne pouvez pas être au service de Dieu et de Mamon

= les soucis quotidiens                                                                                                   6/25-37

ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez

et pour votre corps ce dont vous le vêtirez

la vie est plus que la nourriture et le corps plus que le vêtement

les oiseaux du ciel ne sèment ni ne moissonnent

votre Père céleste les nourrit - vous l'emportez sur eux

qui de vous en s'inquiétant peut ajouter à sa taille une seule coudée

au sujet du vêtement… les lis de la campagne ne peinent ni ne filent

Salomon dans toute sa gloire n'était pas revêtu comme un seul

si Dieu l'habille ainsi, ne le fera-t-il pas plutôt pour vous

ne vous inquiétez donc pas : que mangerons-nous, boirons-nous ou revêtirons-nous ?

les Nations recherchent tout ceci

votre Père céleste sait que vous avez besoin de tout ceci

= priorité du Royaume: cherchez d'abord le Royaume et sa justice                                                                                                tout ceci vous sera ajouté

ne vous inquiétez pas pour demain, demain s'inquiètera de lui-même

b)- le rapport aux autres : ne pas juger  prématurément                                               7/1-5

= ne jugez pas afin que vous ne soyez pas jugés, car

du jugement dont vous jugez, vous serez jugés

de la mesure dont vous mesurez, il sera mesuré pour vous

= pourquoi regardes-tu la paille qui est dans l'œil de ton frère

et la poutre qui est dans ton œil, tu ne la remarques pas

comment diras-tu à ton frère : laisse, que je jette dehors de ton œil la paille

et voici: la poutre est dans ton œil

= hypocrite, d'abord jette de ton œil la poutre et alors tu regarderas

correctement pour jeter dehors de l'œil de ton frère la paille 

exception pour les sacrements                                                                                         7/6

ne donnez pas ce qui est sacré aux chiens,

ne jetez pas vos perles devant les porcs

ils risquent de les piétiner et se retournant, de vous mettre en pièces

c)- le rapport à Dieu : demander, chercher, frapper     confiance vis-à-vis du Père    7/7-11

= demandez et il vous sera donné, cherchez et vous trouverez,

frappez et il vous sera ouvert    …

= qui est d'entre vous l'homme à qui son fils demande du pain

lui accordera-t-il une pierre

à qui son fils demande du poisson lui accordera un serpent

= si donc vous qui êtes méchants, savez donner de bons cadeaux à vos enfants

combien plus votre Père donnera de bonnes choses

à ceux qui lui demandent

invitation à poursuivre cette référence sur d'autres points                                                   7/12

tout ce que vous voudrez que les hommes fassent pour vous,

vous-aussi, faites-le pour eux

ceci est la Loi et les Prophètes

3*- recommandations de "sagesse" particulières aux chrétiens

  1. a) choisir la voie exigeante qui mène à la vie                                                              7/13-14

entrez par le passage étroit

large est le passage, spacieux le chemin qui emmène vers la perte

nombreux ceux qui entrent par lui

étroit le passage, resserré le chemin qui mène à la vie

peu nombreux ceux qui le trouvent

  1. b)

ayez garde des faux prophètes qui viennent auprès de vous

en vêtements de brebis et au dedans sont des loups rapaces

d'après leurs fruits vous les reconnaîtrez

on ne recueille pas sur des épines des raisins, sur des chardons des figues

tout arbre bon fait de beaux fruits,

l'arbre pourri fait des fruits méchants

un arbre bon ne peut faire des fruits méchants

et un arbre pourri faire de beaux fruits

tout arbre ne faisant pas un beau fruit est arraché et jeté au feu

d'après leurs fruits, vous les reconnaîtrez.

  1. c) "faire" la Parole, en la mettant en pratique

= déformations en verbalisme                                                                                 7/21-23

pas celui qui me dit: Seigneur, Seigneur, qui entrera dans le Royaume des cieux

mais celui qui fait la volonté de mon Père 

beaucoup diront: en ton nom, nous avons prophétisé - chassé des démons - fait

des gestes de puissance

je leur confesserai: jamais je ne vous ai connus

écartez-vous de moi, vous qui faites œuvre de l'iniquité

= construire sa maison sur le roc                                                                            7/24-25

quiconque entend ces paroles-ci, les miennes et les fait

sera assimilé à un homme avisé qui a construit sa maison sur le roc

la pluie est descendue - les fleuves sont venus - les vents ont soufflé …

la maison n'est pas tombée, car elle avait été basée sur le roc

= ne pas construire sur le sable                                                                              7/26-27                               quiconque entend ces paroles-ci, les miennes et ne les fait pas

sera assimilé à un homme insensé qui a construit sa maison sur le sable

la pluie est descendue - les fleuves sont venus - les vents ont soufflé …

la maison est tombée,  et sa chute était grande

transition         quand Jésus eut fini ces paroles-ci (11/1 13/53  19/1  26/1)            7/28-29

les foules étaient stupéfaites de son enseignement (22/33  13/54) car il les enseignait comme ayant autorité (9/8) et non comme leurs scribes


Méditation avec Hans Urs von Balthasar

Plus de souffle que toute la violence du monde….

Dieu n'aime jamais partiellement, il aime totalement, c'est le sens du mot catholique.

Jésus est le Fils unique de Dieu, qui nous fait comprendre ce qu'il "a vu et entendu" auprès du Père (Jn 3,32) : à savoir que ce n'est pas partiellement que Dieu aime, partiellement qu'il est juste.

Au contraire, à l'attaque du pécheur contre lui, ce n'est pas par le retrait de son amour qu'il répond. Il manifeste cela humainement en n'opposant pas à la force une force contraire, mais en offrant, dans la Passion, l'autre joue. Toute la violence du péché se déchaîne contre lui, justement "parce qu'il s'est fait Fils de Dieu" (Jn 19,7). Mais sa non-résistance a plus de souffle que toute  violence du monde.

L'attitude de Jésus n'est pas un programme politique, car il est clair (même pour lui) que l'ordre public ne peut pas renoncer au pouvoir pénal. (Cf. Mt 12,19; Lc 14,31; Mt 22, 7-13). Le Christ présente, en ce monde de violence, une forme, divine, de non-violence, qu'il a déclaré bienheureuse pour ses successeurs (Mt 5,5) et à l'exercice de laquelle il les invite ici.

L'Ancien Testament connaissait l'amour d'abord envers les membres de la tribu, ils étaient alors "le prochain". Dans le Christ, tout homme pour qui le Christ a vécu et souffert, est devenu le prochain. Aussi les chrétiens ont-ils, face aux "publicains" et aux "païens", à dépasser, à l'exemple du Christ,  la solidarité humaine limitée.

La vraie catholicité du chrétien consiste moins dans un laisser-faire extérieur que dans l'attitude intérieure: "aimez vos ennemis, priez pour vos persécuteurs; ainsi serez-vous fils de votre Père qui est aux cieux".

René Girard : la violence et le sacré

Avec deux concepts clés, le mimétisme et le bouc émissaire, le philosophe René Girard a remonté le temps, des origines du monde à nos jours, sur les traces de la violence « qui constitue le cœur véritable et l’âme secrète du sacré ». Pour parvenir au dernier concept de son triptyque : la révélation de l’innocence du bouc émissaire.

I. Le désir et le mimétisme

Au cœur de l’homme observe Girard, il y a le désir triangulaire, forme essentielle, ontologique, du désir humain.

On le retrouve aussi bien chez l’enfant que chez le snob, chez les fashion victims que chez les Don Juan. A ne désire pas un objet B pour ses propriétés particulières, mais parce que C, le médiateur ou le modèle, désire ou possède déjà l’objet B. Il n’y a pas d’autonomie du désir ou de ligne droite du sujet à l’objet. Au contraire, un triangle du désir se forme entre le sujet, le médiateur et l’objet. Ce triangle se modifie selon l’évolution du rapport entre le sujet et le médiateur.

Pour Girard, il existe deux sortes de médiation :

- l’une externe

- l’autre interne

Médiation externe :

Le médiateur est à des années-lumière du sujet, inaccessible.

C’est par exemple  le petit courtisan qui regarde Louis XIV, le  teenager américaine qui rêve de Marilyn, Sancho qui observe Don Quichotte.  Mais stars et rois ont tendance à disparaître, au profit d’un relatif égalitarisme qui fait que la médiation est le plus souvent interne.

Médiation interne :

Dans ce cas, le médiateur est non seulement un modèle, mais aussi un rival. Le sujet veut s’emparer de « l’être de son médiateur », et une rivalité naît entre les deux. Dans ce processus, l’objet du désir disparaît, ou presque, seul le médiateur compte.

Le désir triangulaire est en réalité profondément mimétique. En reprenant la phrase d’Aristote dans la Poétique, « l’homme se différencie des autres animaux en ce qu’il est le plus porter à imiter » (48b, 6-7), René Girard montre que le mécanisme mimétique procède en trois temps : désir, rivalité, et enfin crise.

Appelée « crise mimétique », cette dernière peut-être l’aboutissement d’un processus d’indifférenciation qui oppose des « doubles », chacun d’eux étant le modèle pour l’autre, mais aussi son rival : Abel et Caïn sont des exemples de  ces jumeaux rivaux, tout comme Remus et Romulus. La guerre civile, selon Girard, étant le summum de la guerre entre des doubles indifférenciés.

II. Le bouc émissaire

Girard emploie l’expression du bouc émissaire au sens large : quelles sont les racines de ce mécanisme collectif qui semble traverser l’ensemble des sociétés.

De la rumeur au progrom, du lynchage au massacre, toute une palette de violences fait appel à un ou plusieurs boucs émissaires. Pourquoi ? Parce que le bouc émissaire est un mécanisme qui permet de passer de « la guerre de tous contre tous » à « une guerre de tous contre un seul ».

Les étapes de ce mécanisme sont toujours les mêmes.

  1. Une société en crise (maladie, famine, meurtres en série, etc.).
  2. La désignation d’un bouc émissaire (étranger, malade réprouvé, ou simplement celui qui passe au mauvais endroit au mauvais moment).
  3. Le meurtre du bouc et la fin de la crise : la violence a contenu la violence.
  4. La paix retrouvée conforte la société dans le bien-fondé de la mise à mort du coupable désigné.

Au final, l’unité sociale est reconstituée sur le dos du bouc, lequel est divinisé, mythifié à travers un récit. C’est toute l’histoire de l’humanité : la naissance des sociétés et de leurs religions repose entièrement sur le meurtre fondateur du bous émissaire. Pour résoudre les crises mimétiques ultérieures, les sacrifices répèteront rituellement ce meurtre. Le Carnaval en porte les traces à travers l’indifférenciation de la foule, les transes collectives, le sentiment de rivalité grandissante ; souvent d’ailleurs la fête s’achève par un meurtre simulé qui rappelle celui du bouc émissaire et la résolution de la crise mimétique.

La figure du bouc émissaire montre son double visage : il est haï puisqu’il est à l’origine de la crise mimétique, mais il est en même temps divinisé puisque c’est la mort qui permet à l’ordre social d’être rétabli. Dieu a besoin du diable. Le bouc émissaire est comme le pharmakon  grec, à la fois le mal et le remède, haï et divinisé.

C’est l’image évangélique de « Satan qui expulse Satan ».

III. La révélation

L’innocence du bouc émissaire est révélé avec le judaïsme, et plus encore avec le christianisme : du (non) sacrifice d’Abraham jusqu’à la mort du Christ, les textes dévoilent ces « choses sacrées depuis la fin du monde ».

A l’image de ce  récit du centurion romain commentant la mort de Jésus : « Assurément, cet homme était vraiment le fils de Dieu. » Jésus meurt à la place des hommes en portant « le péché du monde ». Mais il révèle en même temps sa propre innocence et celle de tous les boucs émissaires qui l’ont précédé.

C’est le moment clef du christianisme, puisque l’abandon de la recherche des boucs émissaires correspondrait à la recherche des causes réelles des phénomènes. C’est l’impulsion décisive qui conduit aux sciences modernes. Mais dans le même temps, une fois le mécanisme révélé, la crise mimétique semble devoir gagner en intensité, sans possibilité de détourner la violence.

Dans Achever Clausewitz, Girard appelle à imiter J.C., seul être qui n’a jamais imité et n’est donc pas sous l’emprise du désir mimétique. Cette imitation qui consiste à être « frères dans le Christ pour être fils de Dieu » est baptisée médiation intime, afin de la distinguer des médiations externe et interne.

Elle s’exprime à travers l’image du bon Samaritain qui ne pose plus la question de savoir qui est son prochain, mais celle, authentiquement catholique, de savoir comment se faire le prochain de l’autre.

Mise à jour le Samedi, 22 Février 2014 17:32
 
Actualités

Ici, vous avez accès à toutes les actualités de JADE, maison d'édition de musique sacrée.
Le site de JADE est visible ici.

 
 
Contact

Vous pouvez nous contacter en cliquant ici.

 
 
Catéchèse & Pastorale

Vous trouverez ici divers articles concernant la Catéchèse et la Pastorale.
Veuillez suivre ce lien.

 
 
Sites amis

Le site de Monseigneur Thomas : www.thomasjch.fr